DONNONS LEUR UN AUTRE AVENIR QUE CELUI DE MèRES PONDEUSES !

Africa Aid' Education

J’ai d’abord eu mal, très mal, puis j’ai été meurtri, meurtri au plus profond de mon être, ensuite j’ai eu honte, très honte, en tant qu’ETRE HUMAIN et en tant qu’Africain. Puis, j’ai été très en colère et c’est cette colère que je transforme aujourd’hui en une rage positive d’AGIR. Agir contre ce que certains finissent par considérer comme une fatalité mais qui reste un véritable drame pour nombre de familles et pour notre Humanité. Ce jour, c’était le 19 avril 2015 ; le naufrage de ce bateau de fortune en méditerranée faisait 800 morts parmi les migrants. Un naufrage qui lançait le début d’un été extrêmement meurtrier pour ces africains qui veulent fuir l’invivable – la misère extrême, la tyrannie, la guerre, les massacres, la famine. Les gens quittent leur pays parce que la vie y est impossible. Au désespoir et à la misère, il y a, en toile de fond la question fondamentale de l’éducation. Nous souhaitons, à notre humble niveau, réinjecter de l’espoir pour une partie du peuple.

Tout passe par l'éducation. Tout commence par elle.